Pensa accélère l’innovation produit avec la makerbot method

Updated on Thursday 27 June 2019, 8:54 AM 37 Views

PENSA ACCÉLÈRE L’INNOVATION PRODUIT AVEC LA MAKERBOT METHOD

BROOKLYN, NY—28 mai 2019— MakerBot, l’un des leaders mondiaux de l’impression 3D, dévoile aujourd’hui les détails sur l’un de ses premiers clients utilisant la MakerBot METHOD, la première imprimante 3D hautes performances. PENSA, une société de conseil en design industriel et en invention basée à New York, utilise METHOD pour rationaliser ses processus de conception et de développement de produits tout en réduisant le temps et les coûts de production.

PENSA est une agence proposant un service complet de conception et d’ingénierie.PENSA développe des produits et des expériences visant à aider les clients à améliorer leur qualité de vie. Elle travaille avec des entreprises et des startups leaders de leur secteur, notamment GoTenna, OXO, Bayer, One Blade, D.I. Wire, One Drop et Pepsico.

Depuis l’intégration de METHOD dans leur processus de conception quotidien, les équipes de développement des produits de PENSA apprécient beaucoup leur nouvel outil : il leur permet de tester leurs idées de manière précoce et répétée, en vue d’accélérer les cycles d’itération des conceptions et la prise de décision. Les concepteurs et les ingénieurs utilisent METHOD pour un large éventail de tâches, notamment pour l’impression de dispositif ou de pièces finales, réaliser des études de forme, des études de volume et des essais fonctionnels.

« PENSA est centrée sur l’invention, et nous utilisons l’impression 3D pour nous aider à inventer. La MakerBot METHOD nous donne une grande liberté pour réaliser nos essais, une étape cruciale de l’invention et la conception », a déclaré Marco Perry, co-fondateur de PENSA. « METHOD s’est avérée être un outil extrêmement fiable. La précision dimensionnelle que nous obtenons avec METHOD, comparée à n’importe quelle imprimante FDM industrielle que nous avons possédée ou utilisée dans le passé, est aussi bonne, voire meilleure. Avant METHOD, nous utilisions uniquement les imprimantes 3D industrielles pour vérifier l’ajustement et la finition. Maintenant, nous utilisons l’impression 3D dès les étapes les plus précoces de notre processus, et nous pouvons effectuer des itérations très rapidement, ce qui nous permet de vérifier la fonctionnalité, l’ergonomie et la mécanique. »

Auparavant, PENSA travaillait avec une combinaison d’imprimantes 3D de bureau et industrielles pour réaliser le prototypage à différentes étapes du processus de conception. Mais, les machines de bureau n’étaient pas fiables, tandis que les imprimantes 3D industrielles étaient coûteuses à utiliser, nécessitaient des techniciens spécialisés et de longs temps de nettoyage. Cela se traduisait finalement par des coûts plus élevés et des délais de production plus longs pour les clients de PENSA. Pour y remédier, l’entreprise a investi dans METHOD pour ses technologies 3D de qualité industrielle, son accessibilité de bureau et son prix incomparable.

« Nous sommes ravis de recevoir une réponse aussi positive de la part de nos premiers clients », a déclaré Nadav Goshen, PDG de MakerBot. « En tant que l’une des principales sociétés de conception de produits à New York, PENSA comprend mieux que quiconque la nécessité d’un prototypage rapide et fiable. La Makerbot METHOD a été conçue pour permettre à des équipes de produits comme celles de PENSA de gagner en souplesse et pour les aider à accélérer leurs processus d’innovation. »

La Makerbot METHOD contrôle avec precision l’environnement d’impression 3D pour produire des pièces reproductibles et homogènes, l’uniformité de la couche verticale et la cylindricité. Ce niveau de précision dimensionnelle et de fiabilité est rendu possible grâce aux brevets de Stratasys® un leader du secteur, notamment une chambre chauffée circulante, des supports en PVA hydrosolubles de précision et des compartiments matériels hermétiques.

« En réalité, les modèles physiques ne constituent qu’une étape du processus. Le résultat concret pour nos clients est qu’un produit se vende bien », explique M. Perry. « Le fait est que nous dépendons grandement de nos outils, tout comme un chef cuisinier dépend d’un couteau bien aiguisé. Si un chef pense au fonctionnement du couteau, il ne pense pas au plat qu’il doit préparer. Pour moi, le meilleur outil est celui qui se fait oublier. Nous devons considérer comme acquis que le produit fonctionnera bien, parce que nous sommes concentrés sur la vision d’ensemble. La fiabilité de la Makerbot METHOD permet réellement cela, on n’y pense tout simplement pas. Il suffit de l’utiliser. »

Press Kit

To obtain a copy of our press kit, please message us using the adjacent contact form.

Contact

Nakamura
Star
Okuma
Mazak
Makino
Hurco
Fanuc
Chiron
Brother
DMG Mori
Doosan